Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2015

A droite les industriels priorisé sur le peuple

Seine-reseau-fluviale-de-la-Seine-Plateau-de-Langre-Troyes-Nogent-sur-seine-Melun-Joinville-Paris-Suresne-Pontoise-Rouen-Le-Havre-La-Ma.jpg

Carte prise sur "le-lutin-savant.com"

Dans son numéros 3533éme numéros, 9 septembre 2015, Toutes les Nouvelles, annonce un projet autour de la Seine porté par les président des conseils départementaux de la Seine-Maritime, de l'Eure, des Hauts de Seine et des Yvelines.

Pierre Bédier, président du conseil des Yvelines, interrogé par les journaliste du journal local, à prouvé que pour la droite siégeant pleinement à notre département l'industrialisation est prioritaire sur le bien être des habitants !

En effet, Pascale Tessier, le journaliste , explique dans son article que le but n'est pas de renforcer l'attractivité du territoire pour le rendre "beau, vert et agréable à vivre", selon ses propos et de cité Bédier : "créer les condition pour que les industriels viennent s'y installer".

En résumé : Foutre de la beauté du paysage (de plus en plus dégradé dans les Yvelines), de l'environnement et de la qualité de vie dans notre département et bienvenue à l'industrialisation.

Pas de panique ! Le château de Versailles et son jardin royale perdurera. Il faut bien gonfler les caisses...

Tristan

02/04/2015

Grand chelem : grands problèmes !

départementales 2015.jpgEt l'élu est... l'abstention ! Décidément ce candidat non déclaré s'est attiré la sympathie des électeurs, un drame pour la démocratie. Pourtant, les élus sont tous de droite. Cette dernière ayant réalisé le grand chelem, c'est une aberration pour les Yvelines !

56.07 % des électeurs yvelinois, soit plus de la moitié, n'ont pas été voté lors des deux tours des élections départementales. C'est trop ! La majorité des électeurs yvelinois ont refusé d'assurer leur responsabilité citoyenne pour montrer leur mécontentement face au choix politique qui nous était offert. Un mécontentement dû au problèmes nationaux alors que c'est une élection locale. La majorité s'est rendu silencieuse contrairement à la démocratie qui la veut bruyante, tranchante et populaire ! Avec 68.44 % des voix, la droite à brigué les 42 sièges du conseil départementale. Une droite faîte de candidats hypocrite, malhonnête et despotique.

Un conseil constitué de gens dont la force politique est similaire ce n'est pas démocratique. Qui pourrait s'opposer pendant leurs séances et leurs travaux ? Émettre un avis contraire et pris en compte ? Personne ! Pour une raison simple : pendant les séances publiques la loi n'autorise (et c'est normal) que les élus à parler. Une autre raison est évidente : les consultations publiques sont trop rares dans les Yvelines. Alors si il n'y a pas de débat, il n'y a pas de démocratie. Et il ne faut d’ailleurs pas compter sur nos élus pour y remédier. Ils sont de droite certes mais ils ne sont pas digne de nous représenter.

L'abstention n'aura pas servis à réaliser le souhait du peuple, elle n'aura donc servit à rien. Le vote blanc, même s'il n'est pas considéré comme une voix exprimé, est comptabilisé à part entière. Il est donc plus difficile de l'ignorer, surtout si il atteint des scores faramineux. Ce qui aurait été le cas si les abstentionnistes avaient été voté, ne serait-ce que blanc. Mais pour voter, il faut en avoir l'envie, et si le peuple n'a plus envie de voter c'est qu'il n'a plus confiance au pouvoir de représentativité...c'est grave !

Alors cessons la langue de bois, c'est l’abstention qui a été élu et elle n'est pas prêt d'arrêter de régner.

30/03/2015

Résultats à Guyancourt pour le deuxième tour

 908849286.2.jpg

oici les resultats du deuxième tour des élections départementales pour Guyancourt :

EPY (Michel Laugier et Laurence Trochu) : 36,49 % (2 577 voix)

PS (François Deligné et Sandrine Grandgambe) : 63,51 % (4 485 voix)

 

Electeurs inscrits : 18 073

Electeurs votants : 7 423

Votes Blancs : 245

Votes nuls : 116

 Lien pour les resultats par bureau de vote :

http://www.ville-guyancourt.fr/Citoyennete/Elections/Departementales-2015/Resultats-du-second-tour-des-elections-departementales

Lien pour les résultats pour notre canton

http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/

 

 

27/03/2015

Le duel des Maires !

 

 

Francois-Deligne_zoom_colorbox.jpgMonsieur_le_Maire_Michel_Laugier.jpg

 

Dans notre canton (comme partout en France), le vainqueur du premier tour est l’abstention. Ce candidat non déclaré et imprévisible s'est offert les voix de 54,36 % des électeurs ignymontains et guyancourtois (soit 4.53% de plus que la moyenne nationale), un score qu'aucun candidat n'a pu égalé. Du premier tour, seul le PS et l'UMP ont trouvé l'électorat suffisant. Autrement (EELV-FdG) n'a pas percé mais frôle les 10% et le FN, malgré une montée inquiétante, a bien heureusement pas eu le succès annoncé et pointe autour de 15%. Ne reste alors au deuxième tour que "Michel Laugier et Laurence Trochu" et "François Deligné et Sandrine Grandgambe"  : c'est le duel des Maires !

Notre maire, François Deligné contre Michel Laugier. Guyancourt contre Montigny le Bretonneux. Un duel au sommet des deux villes qui compose notre canton ! Je prend des allures de grand événement ou de série à suspens : c'est volontaire. On nous convie à une véritable revanche, Deligné ayant battu Laugier lors des Cantonales 2008, et c'est digne d'un rebondissement télévisé. Plus sérieusement, c'est une guerre au pouvoir de représentativité à l'échelle départementale qui mériterait plus de considération par tous. Car là, chacun défend son bout de gras et n'en démords pas. On se tire dans les pattes pour avoir deux sièges, deux de plus. Le plus grave c'est que nous électeur, nous laissons faire sans broncher : soit on vote pour eux, soit on s'abstient. Finalement peu d'entre nous choisissent une solution alternatif.

Que faudrait-il faire alors ? Ce n'est pas à moi de le dire, chacun est libre de décider du geste qu'il fera dimanche. C'est ainsi la démocratie et c'est tant mieux. Il y en qui voterons pour un des deux candidats par conviction politique, parce qu'ils partagent leurs idées ou par dépit car c'est ce serait pour eux la seul solution. D'autres se diront que de toute façon l'un des deux binômes sera élu alors autant donner sa voix à l'un d'eux, ils n'auront pas plus de conviction que ça. Certains voteront blanc pour exprimer leur insatisfaction quand au choix qui nous ai offert ou s'abstiendront simplement pour démontrer toute l'inutilité des élections.

Mais voter blanc c'est plus utile que s'abstenir. Si il reste un vote non exprimé, le vote blanc est reconnu à part entière et est donc comptabilisé indépendamment des voix nul. Alors, si tous ceux qui s'abstienne votaient blanc les résultats s'en trouverait changé. Il y aurait alors plus de voix blanches que de votes exprimé, s'ensuivrait donc une remise en question de l'offre politique et de la validité de l'élection du ou des candidat(s) vainqueurs. Les choses changeraient sûrement.

Les élections c'est très politique certes, mais c'est aussi une affaire citoyenne qui concerne chacun de nous. Sans elles pas de démocratie, pas de liberté et pas d'égalité. Alors votons !

Tristan