Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2016

Appel à mobilisation citoyenne

parvis mairie guyancourt.JPG

Clique sur l'image pour l'agrandir

Signez la pétition !

Le mardi 5 juillet 2016, lors de sa séance publique, le conseil municipal a délibéré par vote sur la dénomination du parvis de la mairie. Les prénom et nom de Roland Nadaus seront affilié au parvis. Sept élus se sont opposé.

C'est une décision prise arbitrairement par la majorité municipale qui justifie ce choix en qualifiant notre ancien maire d'homme de lettre car il est poète et de bâtisseur puisqu'il fût élu lors de la construction de la ville. A noté qu'il a siégé pendant 30 ans à la mairie de Guyancourt.

Parce que nous n'avons pas été consulté sur le nom du parvis de notre maison commune.

Parce que Roland Nadaus a déjà eu deux titres d'honneur : Conseiller spécial délégué auprès du maire lors de son dernier mandat à la mairie et Maire honoraire qu'il portera éternellement.

Parce qu'il s'agit, ni plus ni moins, d'un vœux de la majorité municipale d'honorer une nouvelle fois l'ancien maire. Gilles Breton, adjoint au maire, à d'ailleurs affirmer lorsque Juliette Sniter et Philippe Tramcourt ont  proposé d'autres noms :" Nous voulons seulement donner le nom de Roland Nadaus au parvis !"

Parce que le parvis a 21 ans et qu'il n'a jamais porté de nom.

Parce que si cette esplanade doit être nommé cela devrait être par un mot ou un nom qui soit commun à tous.

Parce qu'il n'est pas question que la majorité socialiste marque notre Hôtel de ville par sa suprématie.

J'appelle tous les citoyens guyancourtois à se mobiliser contre cette décision en manifestant contre, le jour l'inauguration officielle de la dénomination du parvis de notre Hôtel de ville !

Tristan Péribois

20/05/2016

Des nouvelles des canetons

Voici des nouvelles, en photos (cliquez dessus pour les agrandir), des canetons :

DSC_0047.JPGDSC_0046.JPG

Samedi 14 mai, une première maison a été construire et posé aux abords du bassin

 

DSC_0051.JPGDSC_0061.JPG

Dimanche 15 mai, une deuxième maison a été construit et posé aux abords du bassin

 

DSC_0048.JPGDSC_0049.JPGDSC_0050.JPG

La mairie semble avoir abandonné l'entretient du bassin. Des habitats n'ont pas visiblement pas intégré la dangerosité du pain pour les canards.

 

DSC_0059.JPGDSC_0062.JPG

Vue d'ensemble du bassin Lewigue avec les maisons. Malgré le beau temps et la température agréable, l'eau refroidie alors les canetons se réchauffent comme ils peuvent.

 

DSC_0057.JPG

J'ai découvert un cadavre de canetons flottant à la surface de l'eau. Paix en son âme...

15/05/2016

De l'honneur au mensonge

Nadaus-Roland---Copie.jpgMaire de Guyancourt de 1988 à 2002 et sacré "maire honoraire" par sa majorité après sa retraite de la vie politique. Roland Nadaus avait renouer contacte avec les guyancourtois sur la page Facebook "Tu sais que tu viens de Guyancourt quand...". Ce fût une joie pour bon nombre de membres de cette page de pouvoir de nouveau parler avec notre ancien maire. S'en suit un vrai défilé de souvenirs et anecdotes sur la construction de la ville de Guyancourt. Mais sur cette même page, il passe en un message de l'honneur au mensonge.

En effet, lors de la permanence des élus de ce samedi 14 mai, qui à eu lieu dans la maison de quartier Théodore Monod, les habitants ont interpellé les élus présents (Gilles Breton, Stéphane Olivier et François Morton) sur l'Affaire des canetons. Je n'étais pas présent au début mais quand je suis arrivé à 11h30, le ton était posé mais les élus n'avait pas l'air à l'aise. Ils ont expliqué brièvement que le bassin, du fait de ses pompes filtrante, n'est pas prévu pour accueillir de la faune et avoue que les canards reviendront sûrement si on les déplace. Le seul accord conclu a été pour la construction d'abris provisoires pour les canetons. Ils seront enlevè lorsque le bassin sera vidé pour son entretient annuel. Pourtant, Nadaus affirme sur un réseaux social que le maire à été à l'écoute des habitant sur ce sujet ! Faux, puisque Deligné n'a pas répondu aux courriels envoyé par les habitants (dont Nadine Biolley) et n'était pas présent ce matin, l'unique échange sur ce sujet entre les habitants et les élus pour le moment. Il s'agit d'une provocation politique qu'importe si elle est intentionnel ou non et une petite publicité pour le maire pour un exploit relevé uniquement par ses adjoints : honteux !

Le message de Roland Nadaus sur la page Facebook "Tu sais que tu viens de Guyancourt" : "Vous connaissez beaucoup de mairies, de maires, capables de cet effort d'écoute? Moi qui, en 40 ans de vie publique, j'en ai rencontrés quelques-uns. Mais pour se soucier de canetons dans un bassin qui n'est pas un lac, et accepter de passer du temps à en discuter, ou autres choses semblables, franchement je n'en ai pas vu beaucoup: et d'abord en Yvelines! Décidément je suis fier de mon successeur!!! Et qui continue "Allo Monsieur le Maire", que j'ai "inventé" et que personne, à ma connaissance, n'a encore osé le reproduire dans le quartier... A commencer par les donneurs de leçons de démocratie!
Oui, je suis fier d'avoir cédé mon poste de maire (et pourtant j'aimais et aime tant ma Ville!) à François Deligné.
Et bien sûr que nous n'avons pas (heureusement!) la même personnalité. Mais c'est la même politique, profondément. Maintenant que je suis en train de devenir vieux, je sais qu'il y a des "canetons" qui deviennent grands.
"

12/05/2016

Des photos du bassin lewigue

Voici quelques photos que j'ai prise au bassin Lewigue, hier soir :

DSC_0042.JPG

Vue d'ensemble du bassin Lewigue

DSC_0041.JPG

Un palette et des planches de bois pour refuge à canetons

DSC_0040.JPG

Une autre palette pour refuge

DSC_0045.JPG

Canne et ses canetons

J'ai pu rencontré Nadine Biolley, l'auteurs de la petitions "Laissez-vivre les canetons". Signez-là !

L'affaire des canetons