Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2016

Place de l'Eglise : Des travaux et des pertes

DSC_0064.JPG

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Septembre 2013 : après six mois de travaux la nouvelle place de l'église est inaugurée. Cette place, qui était difficilement accessible en fauteuil roulant et pour les poussettes et vélos et avait un air vieux, c'est vu attribué une seconde jeunesse avec des pavés pour remplacer l'asphalte noire et rouge, ce qui la rendu plus agréable et plus jolie, et une circulation cycliste et piétonne plus agréable que l'on soit en fauteuil ou non ou munie d'une poussette. Même l'église s'est vu offrir un parvis magnifique et plus large avec un escalier où trônera chaque année en décembre un sapin de Noël. Pourtant,  3 après les travaux reprennent...

Suite à des malfaçons, la municipalité à été contrainte aux recours d'expertises et au réaménagement de la rue Ambroise-Croizat et la place de l'église coordonné par le conseil d'agglomération de SQY. Outre les désagréments quotidiens, ces travaux posent deux problèmes principaux :

- Les commerçants (Boulangerie , Pharmacie, Salon de coiffure, Boucherie, Librairie, Restaurants) sont les plus touché. Les travaux ferment toutes la place et laisse très peu de passage sur le seuil des commerces ce qui limite considérablement la circulation piétonne, cycliste et automobile. L'effet est grave puisque les boutiques affichent une baisse de fréquentation et par conséquence une baisse de leurs chiffres d'affaires. Sans bénéfices, les commerçant doivent faire face à des problèmes financiers (loyers, salaires, charges...). De plus, selon le témoignages de certains de ces commerçants, l'agglomération de Saint-Quentin en Yvelines n'apporte aucune aide.

- La fin des travaux est annoncé pour la fin du mois d'août. Mais, de source sûr, il y aurait dû retard dans la livraison des pavés commandé un Inde (les pavés français sont plus chère mais plus près et sans douane). Le place serait donc couverte d'asphalte en attendant la livraison et recassé pour poser les pavés. Une perte financière pour l'agglomération et de temps pour la commune.

Les commentaires sont fermés.