Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2016

Du territoire au fief politique

706175.jpg

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Il y a une réforme qui semble être une tradition : l'identité visuelle de la ville et de l'intercommunalité ! Si une communication efficace nécessite la définition d'une bonne charte graphique, cette dernière n'en ai pas moins une arme politique...

Saint-Quentin (Picardie), Bordeaux Métropole, Plaisir, Mantes la Ville, Tours, bon nombre de villes et de communautés de communes ont revu récemment leur charte graphique. Ces chartes sont souvent défini dans le but de conjugué l'identité culturelle et historique avec le projet de ville ou d'agglomération. Mais parfois c'est dans un intérêt purement politique et avec l'intention d'imposer son style qu'elle sont redéfinie, c'est le cas de Voisins le Bretonneux et Saint-Quentin en Yvelines. Dans les deux cas, les habitants sont rarement consulté et impliqué.

Nouvelle majorité, nouvelle identité ! Voilà ce qui pourrait être la devise du changement dans une commune ou intercommunalité. En tout cas, elle est bien appliqué à SQY et Voisins. Les deux assemblées locales ont définit des nouveaux logos et autres outils de communications lorsqu'ils ont changé de majorité. Un moyen efficace pour les nouveaux élus majoritaires d’effacé toute trace visuel de leurs prédécesseurs, mais aussi de s'approprier la ville comme un chevalier imposerait ses armoiries à un territoire. Ainsi, la ville est abordé comme une entreprise qu'il faut faire tourner, une oligarchie "au service" des habitants. Le nom n'est qu'une marque à valorisé, la devise un slogan publicitaire. Le territoire un espace à rentabiliser, un champ qu'il ne faut surtout pas laisser en jachère, une entreprise à faire tourner...

Quand je regarde Guyancourt, je me dis que notre logo est notre blason municipal moderne. Quand je regarde Voisins le Bretonneux, je me dis que nous somme passé du territoire au fief politique.

Guyancourt logo.png

Vivre l'avenir !

Tristan

17/03/2016

Annulation des élections du président et des vice-présidents de la CA SQY

SQY.png

Les deux journaux locaux ont relayer l'info : suite aux recours déposé par les élus de la majorité de gauche, le tribunal administratif a annulé l’élection du président et des vice-présidents de Saint-Quentin en Yvelines. Les raisons ? Le fait que les habitants pouvaient assister à la séance que sous invitation est un déni de démocratie. La gauche à publié un communiqué de presse, que Rogatien Bouchereau (directeur du cabinet du maire de Trappes) l'a fait suivre sur son page Twitter (voir le page Twitter du blog), suite à cette décision.

Liens utiles :

04/03/2016

Unis pour Guyancourt ouvre le débat !

 

Unis Pour Guyancourt.png

Comme annoncé dans la tribune du Guyancourt magazine No500, Unis pour Guyancourt (groupe centriste de l'opposition municipale) lance des rencontres-débats publique. L'idée est d'échanger autour de sujets d'actualité en tout genre pour mieux répondre aux besoins de chaque guyancourtois.

Première soirée : vendredi 18 mars 2016 à 20h00, Villa Jean Monnet (quartier Europe). Le thème sera "Quelle école pour quel avenir ?".

Inscrivez-vous sur unispourguyancourt.com