Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2016

Une nouvelle CASQY est née : préparons 2020 !

 

CASQY.jpg

C'est officiel, la CASQY c'est maintenant douze villes : Guyancourt, Montigny le Bretonneux, Voisins le Bretonneux, Trappes, Élancourt, La Verrière, Magny les Hameaux, Plaisir, Les Clayes sous Bois, Villepreux, Coignières et Maurepas. Un nouveau livre qui démarre bien mal son écriture : d'un côté la droite nous prend pour des cons et de l'autre la gauche s'embarque dans une nouvelle guerre politique.

Si cette formation est, selon moi, la plus judicieuse des solutions qui ont été proposé, c'est un désastre quand il s'agit de constituer une assemblée. Aujourd'hui à eu lieu la séance d'installation de la nouvelle communauté d'agglomération et on ne peut pas dire que la paix régnait dans les retours médiatique, je n'étais pas présent. Les élus de gauche ont exprimé leur refus de siéger puisque le nombre de sièges fixé (75) ne serait pas représentatif de l'ensemble des St Quentinois. La droite, elle, commet une grave erreur : publier la liste des vice-présidents dans Le Parisien* le 8 janvier 016, soit la veille de la séance d'installation. Un grave erreur, car les vice-présidents sont élus à la majorité par l'ensemble des conseillers communautaires.

 Je serais tenter de poser la question : Si la majorité commence ainsi, qu'est-ce qu'il en sera demain ? Mais honnêtement je pense qu'il serait plus constructif d'agir maintenant plutôt que de supposer l'avenir. Les prochaines élections municipale et communautaires auront lieu en 2020, préparons cette échéance. Il est important de ne pas y passer à côté, car c'est là que les citoyens déciderons de poursuivre où non ce que la nouvelle majorité communautaire propose. Ne soyons pas naïf, aujourd'hui c'est la CASQY qui décide pour Guyancourt et les onze autres villes !

*http://www.leparisien.fr/trappes-78190/saint-quentin-en-y...

Écrire un commentaire