Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2015

Le duel des Maires !

 

 

Francois-Deligne_zoom_colorbox.jpgMonsieur_le_Maire_Michel_Laugier.jpg

 

Dans notre canton (comme partout en France), le vainqueur du premier tour est l’abstention. Ce candidat non déclaré et imprévisible s'est offert les voix de 54,36 % des électeurs ignymontains et guyancourtois (soit 4.53% de plus que la moyenne nationale), un score qu'aucun candidat n'a pu égalé. Du premier tour, seul le PS et l'UMP ont trouvé l'électorat suffisant. Autrement (EELV-FdG) n'a pas percé mais frôle les 10% et le FN, malgré une montée inquiétante, a bien heureusement pas eu le succès annoncé et pointe autour de 15%. Ne reste alors au deuxième tour que "Michel Laugier et Laurence Trochu" et "François Deligné et Sandrine Grandgambe"  : c'est le duel des Maires !

Notre maire, François Deligné contre Michel Laugier. Guyancourt contre Montigny le Bretonneux. Un duel au sommet des deux villes qui compose notre canton ! Je prend des allures de grand événement ou de série à suspens : c'est volontaire. On nous convie à une véritable revanche, Deligné ayant battu Laugier lors des Cantonales 2008, et c'est digne d'un rebondissement télévisé. Plus sérieusement, c'est une guerre au pouvoir de représentativité à l'échelle départementale qui mériterait plus de considération par tous. Car là, chacun défend son bout de gras et n'en démords pas. On se tire dans les pattes pour avoir deux sièges, deux de plus. Le plus grave c'est que nous électeur, nous laissons faire sans broncher : soit on vote pour eux, soit on s'abstient. Finalement peu d'entre nous choisissent une solution alternatif.

Que faudrait-il faire alors ? Ce n'est pas à moi de le dire, chacun est libre de décider du geste qu'il fera dimanche. C'est ainsi la démocratie et c'est tant mieux. Il y en qui voterons pour un des deux candidats par conviction politique, parce qu'ils partagent leurs idées ou par dépit car c'est ce serait pour eux la seul solution. D'autres se diront que de toute façon l'un des deux binômes sera élu alors autant donner sa voix à l'un d'eux, ils n'auront pas plus de conviction que ça. Certains voteront blanc pour exprimer leur insatisfaction quand au choix qui nous ai offert ou s'abstiendront simplement pour démontrer toute l'inutilité des élections.

Mais voter blanc c'est plus utile que s'abstenir. Si il reste un vote non exprimé, le vote blanc est reconnu à part entière et est donc comptabilisé indépendamment des voix nul. Alors, si tous ceux qui s'abstienne votaient blanc les résultats s'en trouverait changé. Il y aurait alors plus de voix blanches que de votes exprimé, s'ensuivrait donc une remise en question de l'offre politique et de la validité de l'élection du ou des candidat(s) vainqueurs. Les choses changeraient sûrement.

Les élections c'est très politique certes, mais c'est aussi une affaire citoyenne qui concerne chacun de nous. Sans elles pas de démocratie, pas de liberté et pas d'égalité. Alors votons !

Tristan

 

Écrire un commentaire