Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2014

Pourquoi je suis contre les conseils de quartier...

2709252249.2.jpg

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

En réponse à la dernière tribune d'Osons Guyancourt (Guyancourt magazine No 480) "Pourquoi voulons-nous des conseils de quartier ?", réponse qui se veut être l'ouverture d'un débat sur le sujet, je vais vous expliquer en quelques points pourquoi je suis contre les conseils de quartier :

  • Il s'agit d'une instance de représentativité électorale de plus, de trop
  • Les villes yvelinoises ayant adopté cette instance on dû mal à mobiliser leurs habitants lors des élections
  • Dans ces villes, la majorité des habitants n'étant pas mobiliser, cette instance ne représente donc rien sauf les associations qui sont généralement bien présente
  • Cette instance n'ouvre pas d'accès à l'ensemble des habitants mais seulement à de petits groupes d'élus supplémentaires
  • A Guyancourt, il existe une instance appelé "Assemblée de quartier" 

Dans la description faite pas Osons Guyancourt, cette instance ressemble plus à notre "assemblée de quartier" qu'aux conseils de quartier comme il en existe à Versailles ou Montigny le Bretonneux par exemple. Ce que je propose, car il ne s'agit pas que de critiquer, c'est de développer nos assemblées de quartier :

  • Multiplier la fréquence des assemblées de quartier (réunion ouverte avec visite du quartier)
  • Créer lors de ses assemblées des commissions composé d'habitants et d'associations selon les sujets abordé
  • Les commissions déboucheraient sur des propositions annoncé lors d'une assemblée et soumise au vote du conseil municipal

Ainsi, tous les guyancourtois aurait le pouvoir de participer à la vie et au développement de leur ville sans l'autorisation et le devoir de représentativité d'un électorat. 

Tristan 

 

Écrire un commentaire