Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2014

Guyancourt en Mouvement réagi également sur l'élargissement de la CASQY

Guyancourt en Mouvement.jpg

Sur son blog, Guyancourt en Mouvement a souhaité réagir et donné son avis sur l'élargissement de Saint-Quentin en Yvelines. L'article fait suite au précédent qui portait sur la réforme territoriale et s'intitule : Reforme ? Laquelle ?

Précisant d'abord que pour correspondre aux demandes de la future "Métropole du Grand-Paris", notre communauté d'agglomération (comme les autres) doit atteindre 200 000 habitants d'ici 2016. Ils posent des questions fondamentales : "Quelle intégration ? Qui ? Quel "Grand Saint-Quentin" ?" 

Ils se demandent s'il s'agira des villes refusé par l'ancienne mandature (Plaisir, Villepreux, Les Clayes sous Bois et Maurepas) et des villes de la Haute-Vallée de Chevreuse. Villes cité par Michel Laugier dans les médias locaux, lorsqu'on lui pose la question. D'ailleurs ils citent son intervention dans l'émission radiophonique politique de "Sensations". Enfin ils interrogent sur le projet qui accompagne cet élargissement et sur l'existence d'une consultation des habitants.

Le fait est que ce sujet démontrera le paradoxe que représente l'union "Skura-Carriat". En effet, fervent militant UMP et fondateur de "Osons Guyancourt !", Ladislas Skura votera* certainement pour. Alors que Jean-Loup Carriat, militant MoDem (mais pas moins libre), sera* contre puisque cet élargissement ne s'inscrira* pas dans un projet porteur pour la CASQY et sera* sans consultation des habitants.

* Mon assurance quand à ce cas vient de l'intervention de Valérie Pecresse, présidente de l'UMP Yvelines, sur TVFil 78 lors de la campagne pour les élections municipales de 2014. Elle avais reproché a la gouvernance de Saint-Quentin en Yvelines, à l'époque politiquement à gauche, d'avoir refusé les candidatures de Plaisir, Villepreux et Les Clayes sous Bois. Toutes des villes de droite à l'époque comme aujourd'hui. On peut donc penser qu'il s'agit d'un projet politique plutôt qu'un projet local. 

Liens utile :

- L'article "Reforme ? Laquelle ?" sur le blog de Guyancourt en Mouvement

Écrire un commentaire