Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2014

Billet "politique locale" No1

C'est parti pour 6 ans de campagne électorale !

Les élus de "Osons Guyancourt !" sont bien décidé à profiter pleinement de leur mandat pour réaliser un meilleur score en 2020. Ils ont donné le ton lors du premier conseil municipal puis confirmé leur but lors du deuxième : venir à bout de la citadelle gauchiste de Guyancourt.

Pour une fois, et ce n'est que le début, hier la séance publique du conseil municipal ne manquait pas de débat. Les élus de l'opposition n'ont pas hésité à poser des questions et faire des remarques à la majorité. Elle sait quels sujets pointé pour faire réagir (salaire du Maire, la baisse des taux d'imposition) et choquer les élus de la majorité (informations sur le refus de conseil générale des Yvelines d'aider financiérement l'association Passerelles, que le Maire ne dispose pas). On peut aussi noter un manque d'argument et de tacte lorsqu'ils citent des textes de lois ou le discours du premier ministre dans un contexte local et qu'ils coupent la parole notamment.

Du côté de la majorité, les élus réagissent bien et se montre plutôt enseignent fâce aux jeunes élus. C'est bien dommage, lorsque Philippe Chancelier propose de faire un sondage sur la qualité des services qu'offre la ville, que le maire réponde par l'un des mauvais arguments socialiste : Il existe par le scrutin du 23 mars 2014. Ce mandat s'annonce mouvementé !

Tristan

Les commentaires sont fermés.