Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2014

Dans les médias locaux...Toutes les nouvelles

 

2641105717.jpg

Dans son numéros 3456 du mercredi 18 mars 2014, Toutes les Nouvelles titre :

La droite et le centre veulent un "Grand Saint-Quentin" yvelinois

Selon le journaliste, la droite et le centre voudrait élargir la CASQY vers son bassin de vie et d'emploi. Tout le contraire de la gauche qui penche et prône vers l'Essonne et le plateau de Saclay.

 Selon Valérie Pecresse, il s'agit de deux projet qui se font face et extremement différent. L'un qui cherche les alliances vers l'Essonne pour conforter les buts politique de Benoît Hamon, et l'autre qui se veut "gouvernance clientèliste et sectariste". Toujours selon elle, SQY deviendrais une banlieu de l'Essonne et du plateau de Saclay alors que l'autre, est porté par les maires de Montigny le Bretonneux, Voisins le Bretonneux et Elancourt à déjà obtenue la participation des villes de Plaisir, Les Claye sous Bois, Villepreux (Communauté de communes de l'Ouest Parisien); Coignières, Maurepas (membres de la Communauté de communes des Etangs) et du nord de la Vallée de Chevreuse. Elle explique que c'est un projet basé sur la vie naturel et l'équilibre qui s'appuie sur les grandes villes structurés et sur les villes et villages.

Michel Laugier (maire de Montigny le Bretonneux) précise que ces dernières années, les seules avantages significatives de Saint-Quentin en Yvelines viennent des maires de droites : le Pacte financier, la gouvernance partagée et le désendettement.

Jean-Michel Fourgous (maire d'Elancourt), indique que si la droite accéde à la gouvernance la priorité sera : l'emploi. SQY peut être un modèle de création d'emplois et de richesses et pôle d'exellence en recherche et développement.

Alexis Viette (maire de Voisins le Bretonneux) souligne que la seule condition est que SQY change de gouvernance.

Ci dessous, retrouvez l'encadré de la charte de "bonne gestion"

Vingt-deux candidats à Saint-Quentin

Dimanche, nous voterons pour un double scrutin : municipales et communautaires. Vingts-deux listes sont candidate dans les sept villes de Saint-Quentin en Yvelines. Deux têtes de liste sont des femmes : Aurore Bergé (UMP-UDI-MoDem, Magny nouvelle énergie, Magny les Hameaux) et Alexandra Rosetti (SE, Alexandra Rosetti 2014, Voisins le Bretonneux). Toutes les nouvelles nous les présentent sur la double page :

Vos candidats ville par ville

Voir la numérisation ci dessous

 

001.jpg

Clickez sur l'image pour l'agrandir

 

 

 

Les commentaires sont fermés.