Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2016

Des nouvelles des canetons

Voici des nouvelles, en photos (cliquez dessus pour les agrandir), des canetons :

DSC_0047.JPGDSC_0046.JPG

Samedi 14 mai, une première maison a été construire et posé aux abords du bassin

 

DSC_0051.JPGDSC_0061.JPG

Dimanche 15 mai, une deuxième maison a été construit et posé aux abords du bassin

 

DSC_0048.JPGDSC_0049.JPGDSC_0050.JPG

La mairie semble avoir abandonné l'entretient du bassin. Des habitats n'ont pas visiblement pas intégré la dangerosité du pain pour les canards.

 

DSC_0059.JPGDSC_0062.JPG

Vue d'ensemble du bassin Lewigue avec les maisons. Malgré le beau temps et la température agréable, l'eau refroidie alors les canetons se réchauffent comme ils peuvent.

 

DSC_0057.JPG

J'ai découvert un cadavre de canetons flottant à la surface de l'eau. Paix en son âme...

15/05/2016

De l'honneur au mensonge

Nadaus-Roland---Copie.jpgMaire de Guyancourt de 1988 à 2002 et sacré "maire honoraire" par sa majorité après sa retraite de la vie politique. Roland Nadaus avait renouer contacte avec les guyancourtois sur la page Facebook "Tu sais que tu viens de Guyancourt quand...". Ce fût une joie pour bon nombre de membres de cette page de pouvoir de nouveau parler avec notre ancien maire. S'en suit un vrai défilé de souvenirs et anecdotes sur la construction de la ville de Guyancourt. Mais sur cette même page, il passe en un message de l'honneur au mensonge.

En effet, lors de la permanence des élus de ce samedi 14 mai, qui à eu lieu dans la maison de quartier Théodore Monod, les habitants ont interpellé les élus présents (Gilles Breton, Stéphane Olivier et François Morton) sur l'Affaire des canetons. Je n'étais pas présent au début mais quand je suis arrivé à 11h30, le ton était posé mais les élus n'avait pas l'air à l'aise. Ils ont expliqué brièvement que le bassin, du fait de ses pompes filtrante, n'est pas prévu pour accueillir de la faune et avoue que les canards reviendront sûrement si on les déplace. Le seul accord conclu a été pour la construction d'abris provisoires pour les canetons. Ils seront enlevè lorsque le bassin sera vidé pour son entretient annuel. Pourtant, Nadaus affirme sur un réseaux social que le maire à été à l'écoute des habitant sur ce sujet ! Faux, puisque Deligné n'a pas répondu aux courriels envoyé par les habitants (dont Nadine Biolley) et n'était pas présent ce matin, l'unique échange sur ce sujet entre les habitants et les élus pour le moment. Il s'agit d'une provocation politique qu'importe si elle est intentionnel ou non et une petite publicité pour le maire pour un exploit relevé uniquement par ses adjoints : honteux !

Le message de Roland Nadaus sur la page Facebook "Tu sais que tu viens de Guyancourt" : "Vous connaissez beaucoup de mairies, de maires, capables de cet effort d'écoute? Moi qui, en 40 ans de vie publique, j'en ai rencontrés quelques-uns. Mais pour se soucier de canetons dans un bassin qui n'est pas un lac, et accepter de passer du temps à en discuter, ou autres choses semblables, franchement je n'en ai pas vu beaucoup: et d'abord en Yvelines! Décidément je suis fier de mon successeur!!! Et qui continue "Allo Monsieur le Maire", que j'ai "inventé" et que personne, à ma connaissance, n'a encore osé le reproduire dans le quartier... A commencer par les donneurs de leçons de démocratie!
Oui, je suis fier d'avoir cédé mon poste de maire (et pourtant j'aimais et aime tant ma Ville!) à François Deligné.
Et bien sûr que nous n'avons pas (heureusement!) la même personnalité. Mais c'est la même politique, profondément. Maintenant que je suis en train de devenir vieux, je sais qu'il y a des "canetons" qui deviennent grands.
"

12/05/2016

Des photos du bassin lewigue

Voici quelques photos que j'ai prise au bassin Lewigue, hier soir :

DSC_0042.JPG

Vue d'ensemble du bassin Lewigue

DSC_0041.JPG

Un palette et des planches de bois pour refuge à canetons

DSC_0040.JPG

Une autre palette pour refuge

DSC_0045.JPG

Canne et ses canetons

J'ai pu rencontré Nadine Biolley, l'auteurs de la petitions "Laissez-vivre les canetons". Signez-là !

L'affaire des canetons

11/05/2016

Guyancourt est elle une ville écologique ?

img001.jpgElle arbore fièrement le bleu et le vert sur son logo, signe de sa richesse en espace naturelle, et si la majorité municipale l'a nommé "Zone anti-TAFTA" en février dernier. La question se pose : Guyancourt est-elle une ville écologique ?

Le 8 avril 2016, le soir même de la séance publique du Conseil Municipal, Juliette Niteki-Sniter, élu écologiste de la majorité, à exprimé sa fureur, sur sa page Facebook personnelle, quand au refus de ses confrères socialistes à prendre de plus amples mesures écologiques. Elle déclare d'abord "Le maire refuse d'étudier la proposition d'arrêter d'utiliser à chaque conseil près de 50 gobelets en plastiques et autant de bouteilles." et illustre son action en évoquant, photo à l'appuie, son initiative d'amener son éco-gobelet et sa bouteille d'eau. Ensuite elle expose une deuxième point sous forme de question :"Est-ce que mettre un repas végétarien par semaine dans les cantines des écoles favorise le communautariste ?". Cela fait suite ses suggestions pour les repas dans les cantines scolaires, la majorité ayant mis en avant l'argument du communautarisme. Le lendemain, sur sa page politique de ce même réseau social, elle précise dans une longue tribune que la municipalité n'a pas l'attention de faire entrée la Bio dans les écoles guyancourtoises.

Etangs, bois, animaux sauvages (et bientôt un coulée verte) témoigne de la présence importante de nature sur le territoire de notre ville. Mais quelles-sont les actions écologiques de la mairie alors ? Mis à part le tri sélectif, la ville à signé une charte du développement durable qui est établie en 3 points :

  • Participer à l’effort en engageant un projet collectif d’exemplarité au sein de la Mairie
  • Sensibiliser les Guyancourtois aux enjeux du Développement durable
  • Développer l’éducation des jeunes au Développement durable.

Concrètement, la ville à mis en place une collecte de papier dans le différents services de la ville, remplace les interrupteurs par des détecteurs de présence, le service espace vert dispose de deux récupérateurs d'eau de 200 litres chacun pour les fleurs de serres et elle œuvre pour un échange coopératif avec sa ville jumelle Comé (Bénin). La commune sensibilise également dans les groupes scolaires et collèges et à créée la "Faîtes du Développement-Durable".

Dernièrement, l'Affaire des canetons démontre que la ville n'est pas complétement insensible à l'environnement mais permet de se poser la question.

Alors, Guyancourt est-elle une ville écologique ?